Comment gagner du temps (et de la sérénité) à la sécurité de l’aéroport ?

Homme attendant son vol dans un aéroport, les pieds sur sa valise cabine

Le passage de la sécurité à l’aéroport est rarement un moment de plaisir. Il faut se préparer au plus vite, mettre tous les objets réglementés en évidence, retirer son manteau et parfois ses chaussures puis tout ranger et se rhabiller en vitesse éclair. Il arrive souvent que ce moment soit synonyme de stress et d’appréhension. Découvrez tous nos conseils pour gagner en temps et en sécurité à l’aéroport.

Les différentes étapes pour prendre l’avion

# Boarding pass et enregistrement des bagages

Voyageur dans un aéroport regardant le tableau des avions au départ

Arrivé à l’aéroport, commencez par identifier votre vol sur le tableau des départs, mémorisez le terminal, le guichet d’enregistrement des bagages et la porte.

  • Si vous avez un bagage en soute, rendez-vous au guichet d’enregistrement indiqué sur le tableau des départs pour que votre valise/votre sac puisse être mis en soute.
    Il arrive souvent que les hôtesses / stewards vous éditent un boarding pass (aussi appelé carte d’embarquement) à ce moment là. Si vous vous rendez dans un pays nécessitant un visa, ils vérifieront également votre visa.
  • Si vous avez seulement un bagage cabine et que vous avez déjà votre boarding pass, vous pouvez vous rendre à la porte indiquée et vous arriverez à la sécurité. 
  • Si vous n’avez pas de carte d’embarquement, essayez de l’obtenir via l’application mobile de la compagnie aérienne, les guichets automatiques de la compagnie ou directement aux guichets d’accueil. La plupart des compagnies font payer le boarding pass s’il est édité par leur équipe à l’aéroport. Nous vous recommandons de faire votre check-in avant le départ.

# Passage de la sécurité

Si tous les aéroports ne fonctionnent pas à l’identique, les différentes étapes de la sécurité sont souvent les mêmes. En arrivant à la sécurité, pensez à vider votre bouteille d’eau.

Astuce : Passer avec une gourde ou une bouteille vide pour la remplir après la sécurité !

Vérification de la carte d’embarquement

Un premier agent de sécurité va demander à voir votre boarding pass. Seuls les passagers possédant un boarding pass ont l’autorisation de franchir la sécurité. Il va scanner le code barre/le QR code de votre boarding pass et vous indiquera la file de sécurité que vous devez prendre. Il est possible que vous soyez séparé de votre groupe de voyage.

Des voyageurs roulent leur valise sur un tapis roulant dans un aéroport pour aller prendre leur avion

Présentation des effets personnels

Un agent va vous accueillir et vous demander de présenter les objets réglementés dans des bacs en plastique qui seront scannés. Parmi les objets à ranger dans les bacs, on retrouve :

Les liquides

Le point le plus important à retenir : aucun flacon de liquide ne doit excéder 100 ml au risque d’être saisi. Tous les liquides doivent être rangés dans un sac plastique transparent fermé de 20 cm x 20 cm maximum (un seul sac plastique par personne). Il existe des pochettes plastiques à fermeture en vente un peu partout (grandes surfaces, internet…) ou vous pouvez également prendre un sac congélation à zip. 

Les appareils électroniques

Téléphones, tablettes, liseuses, ordinateurs, appareils photos, batteries nomades, chargeurs, écouteurs, adaptateurs, sortez tous les appareils électroniques en votre possession.
Attention, de nombreuses compagnies aériennes ne veulent pas de batteries externes dans les bagages en soute. Elles doivent obligatoirement passer en cabine.

Les objets métalliques

Mettez dans les bacs tous les objets métalliques comme les clés, les ceintures et les pièces de monnaie. Normalement, vous n’aurez pas besoin de retirer vos bijoux.

Les accessoires

Pour passer le portique de sécurité, l’agent va vous demander de retirer votre manteau/veste, votre écharpe, votre bonnet, parfois votre pull et votre écharpe.

Intérieur de l'aéroport de Dusseldorf

Passage du portique

Une fois vos bacs prêts (souvent un bac pour les objets à contrôler + un bac pour vos accessoires), patientez dans la file d’attente. Un agent va vous demander de passer sous un portique. 

Présentez vous devant le portique, face à l’agent, attendez qu’il vous fasse signe de passer puis franchissez le portique. sans indication contraire de sa part, allez attendre ou récupérer vos effets personnels.

Il peut arriver que des contrôles aléatoires soient réalisés aux portiques avec des dispositifs pour détecter la présence de poudre. Ne paniquez pas, ce n’est (normalement) pas un délit de faciès et c’est très rapide.

Conseil n°1 : Vérifiez les objets interdits avant le départ

  • Parmi les objets interdits, on retrouve les armes blanches et objets coupants, les armes à feu et les aérosols au delà de 100 ml.
  • Ne prenez pas de liquides au delà de 100 ml. Vous pouvez trouver des flacons en vente partout que ce soit des flacons poussoirs, des vaporisateurs, des petits pots de crème ou de simples flacons avec bouchons à visser. 
  • Les coupes-ongles et les rasoirs sont autorisés.
  • Les déodorants spray sont autorisés s’ils font moins de 100ml.

Conseil n°2 : Préparez les objets réglementés que vous allez devoir sortir dans les bacs

Que vous aviez opté pour une valise ou un sac, disposez en haut de votre sac les 3 sacoches suivantes :

  1. La sacoche transparente des liquides (tous de moins de 100 ml). Pensez à mettre le dentifrice et le déodorant dans cette sacoche. Vous n’avez le droit qu’à un seul sac transparent de 20 x 20 cm par personne.
  2. La sacoche contenant tous les objets électroniques. Idéalement, je recommande les housses de rangement que l’on peut trouver chez Ikea ou Décathlon. Vous aurez juste à ouvrir la fermeture sans avoir à sortir le contenu dans le bac, vous gagnerez du temps au moment de ranger. Si vous possédez des petits sachets à bijoux, vous pouvez les utiliser pour ranger vos écouteurs, cela vous évitera qu’ils s’emmêlent avec les autres câbles.
  1. La sacoche avec les objets métalliques : encore une fois, les sachets de bijoux peuvent être utiles pour éviter que vos clés rayent le reste de vos effets personnels !
    Rappel de la plus haute importance : ne laissez jamais vos clés dans votre valise soute. Si elle est perdue, vous vous retrouverez dans l’embarras au moment de rentrer chez vous…

Avec ces trois sacoches prêtes à être dégainées, vous devriez gagner du temps dans la file d’attente.

Conseil n°3 : Habillez-vous simplement pour gagner du temps

Cela paraît très simple mais habillez-vous simplement. Plus vous aurez d’épaisseurs et d’accessoires, plus vous aurez de couches à enlever pour passer les portiques ! 

Qui plus est, les températures fluctuent souvent sur les vols longs-courriers, il est donc recommandé de pouvoir ajouter / retirer une couche de vêtement facilement.

Conseil n°4 : soyez préparé et bien organisé

Les premiers papiers qu’on vous demandera de présenter sont votre boarding pass, votre passeport et en fonction de la destination : votre visa. Si vous devez passer la Police aux Frontières, vous allez devoir présenter ces différents documents 3 à 4 fois avant d’embarquer.

Pour éviter de perdre les papiers importants (boarding pass, passeport, visa, téléphone…), je vous recommande d’investir dans une sacoche plate à mettre autour de votre ceinture ou en bandoulière.

Cela vous évitera de jongler avec votre valise et votre sac à dos / sac à main.

Hop ! Ni vu ni connu (bon en vrai, on peut se demander ce que vous bidouillez au niveau de votre ceinture mais les gens comprennent rapidement).

Vous pouvez retrouver la sacoche banane et la sacoche tour de cou équipées d’un dispositif anti RFID au prix de 10€ et 9€ respectivement.

Je vous présente des produits “premiers prix” mais vous pouvez sûrement trouver plus joli. Le gros avantage de ces sacoches, c’est qu’on ne les voit pas ! C’est donc parfait si vous souhaitez garder vos papiers importants toujours avec vous (ce qui est chaudement recommandé). Et si quelqu’un souhaite vous voler des documents, il doit aller en profondeur… Ça limite considérablement les risques !

Bon à savoir : pour avoir fait le test à plusieurs reprises, les tous petits sacs à main ne sont pas considérés comme des sacs en plus de vos sacs cabines. Je parle de sacs ayant des gabarits similaires à celui-ci :

Crédit photo : Sac Alice de Sabrina Paris

Donc quand vous êtes limité à un seul bagage cabine sans sac à main, ce type de sac peut passer !


Et vous, comment préparez-vous la sécurité ?

N’hésitez pas à partager vos astuces pour gagner en temps et en tranquillité en commentaires ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *