7 mois de Backpack – Road-trip en ThaĂŻlande par Caroline

Statues Ă  Ayutthaya en ThaĂŻlande, ancienne capitale du Royaume de Siam au coucher de soleil

Quelle destination vas-tu nous présenter ?

La ThaĂŻlande

Combien de temps as-tu passĂ© sur place ? 

7 mois

OĂč as-tu sĂ©journĂ© ? 

Principalement Ă  Bangkok, la capitale, mais je passais la plupart du temps Ă  l’extĂ©rieur de la ville, un peu partout.

A quelle pĂ©riode de l’annĂ©e y Ă©tais-tu ? 

De septembre Ă  Mars

Combien de temps recommanderais-tu sur place ?

3 semaines me paraßt bien, ça laisse du temps pour profiter pleinement des ßles, jungles et montagnes thais tout en découvrant à la fois la population, la gastronomie (trÚs réputée, big up au Pad Thai <3 ) et les villes/villages.

Gastronomie : le Pad Thaï, les nouilles sautées thaïlandaises
Crédit photo : Pixabay

Comment as-tu voyagé ?

Je suis arrivĂ©e en ThaĂŻlande avec mes amis et nous avons voyagĂ© ensemble toute l’annĂ©e en mode backpack-roadtrip, en nous servant de tous les moyens de transports possibles (de l’avion, au tuk-tuk, en passant par le ferry et le train-couchette).

En ThaĂŻlande, c’est extrĂȘmement simple de se dĂ©placer, pour peu que l’on soit un peu au courant des tarifs afin d’éviter qu’on ne vous surtaxe haha, n’importe qui se portera volontaire pour vous emmener lĂ  oĂč vous souhaitez aller !

Le Tuktuk : le taxi moto pour se déplacer en Thaïlande
Crédit photo : Pixabay

Quels sont tes coups de coeurs sur place ?

D’abord, je prĂ©cise que moi j’aime les lieux inconnus et dĂ©sertĂ©s par les touristes (tout le monde est comme ça me direz vous
 mais alors comment expliquer que les gens se ruent sur des lieux ultra-touristiques comme Phuket ou Pattaya, qui ne valent pas particuliĂšrement le coup? Pour moi c’est un mystĂšre!)

CÎté ßles:

  • Koh Mak : une toute petite dans le golfe de ThaĂŻlande, situĂ©e tout prĂšs des cĂŽtes cambodgiennes. C’est lĂ -bas que j’ai vu les plus belles plages, celles avec l’eau la plus bleue et transparente, claire comme du cristal. Tout et tout le monde est agrĂ©able sur cette Ăźle quasi vide de touristes. Il y a quelques resorts de luxe par lesquels on accĂšde Ă  de magnifiques plages privĂ©es mais accessibles aux visiteurs extĂ©rieurs. Quand je parle de resorts, je ne parle pas de ces Ă©normes usines Ă  touristes mais de petits hĂŽtels magnifiques et redoublants tous de crĂ©ativitĂ© dans leur architecture. C’est trĂšs accessible et intimiste. L’üle regorge de petits pontons qui permettent d’avoir de beaux points de vues sur les alentours. Il y plein de petits restaus, dans les terres et sur la plage, pour des prix dĂ©risoires. Koh Mak doit sa tranquillitĂ© aux conflits passĂ©s entre la ThaĂŻlande et le Cambodge qui a drastiquement ralenti le dĂ©veloppement du tourisme de l’üle (tant mieux! ça devient rare, ce genre d’endroit).
  • Koh Phayam : encore une petite Ăźle, perle rare, encore plus Ă  l’écart que Koh Mak. Ou du moins pas frĂ©quentĂ©e par les mĂȘmes personnes. Koh Phayam accueille des locaux, natifs de l’üle, ainsi que des Ă©trangers (britanniques, amĂ©ricains, hollandais
) possĂ©dants des commerces et habitant l’üle pendant une partie de l’annĂ©e. Au final, ces derniers sont des rĂ©sidents Ă  part entiĂšre de l’üle et ne sont donc pas de simple touristes qui envahissent les plages. L’üle offre de superbes vues sur des grandes baies, des petites criques isolĂ©es (on se croirait parfois presque sur une Ăźle dĂ©serte!)…

Autres:

  • Chiang Mai : malgrĂ© sa place de 2Ăšme plus grande ville de ThaĂŻlande, on a plutĂŽt l’impression de se dĂ©placer dans un petit village. Son quartier ancien, situĂ© au coeur de la ville, est un vĂ©ritable dĂ©dale de ruelles calmes, temples bouddhistes et cafĂ©s ou restaurants en tout genre.
    Tip: Ă  Chiang Mai, je vous recommande d’aller vous faire masser dans l’un des centres Lila: les masseuses employĂ©es dans ces salons sont en fait d’anciennes dĂ©tenues de la prison pour femmes de Chiang Mai qui suivent une formation de qualitĂ© de masseuse afin de faciliter de rĂ©habilitation. L’un de mes meilleurs massages en ThaĂŻlande!

  • Chiang Rai: un peu plus au nord de Chiang Mai, Chiang Rai est beaucoup plus calme. Riche en temple et spĂ©cialitĂ©s culinaires, on a aussi accĂšs Ă  partir de lĂ  Ă  de nombreux parcs naturels aux alentours, des cascades etc. 

Quel est ton meilleur souvenir ? 

La cĂ©rĂ©monie de Loy Krathong Ă  Chiang Mai. C’est la trĂšs cĂ©lĂšbre fĂȘte des lumiĂšres pendant laquelle des dizaines de milliers de personnes se libĂšrent de leurs pĂ©chĂ©s en envoyants d’énormes lanternes en papier dans le ciel (oui oui, comme dans Raiponce!). Je rĂȘvais d’assister Ă  cet Ă©vĂšnement rare et sacrĂ© en ThaĂŻlande, de voir de mes propres yeux toutes les lanternes Ă©levĂ©es dans le ciel de nuit, Ă  Chiang Mai, au coeur de la tradition, et la beautĂ© de la scĂšne n’avait rien Ă  envier Ă  celle dans Raiponce. Un moment magique !

Un bon plan Ă  partager ? Une visite insolite ?

Si vous avez le temps, je recommande d’aller passer un peu de temps au nord, Ă  la frontiĂšre entre la ThaĂŻlande et le Laos. LĂ -bas, la vĂ©gĂ©tation change drastiquement : on passe d’une Ă©paisse jungle tropicale Ă  une sorte de savane! La diffĂ©rence est trĂšs dĂ©paysante. C’est au coeur de cette environnement ultra sec que se trouve le lac de lotus rouge: tous les ans en fĂ©vrier, des millions de lotus rouges recouvrent le lac, appelĂ© aussi mer de lotus rouge, un phĂ©nomĂšne Ă  ne pas manquer!

Et dans le coin, on peut aller visiter un immense temple en forme de lotus, situĂ© au bout d’un ponton : trĂšs insolite.

3 raisons d’y aller selon toi :

  • La nourrituuuuure : la cuisine thai, c’est quelque chose Ă  tester dans sa vie. C’est un subtil mĂ©lange entre le salĂ© et le sucrĂ©. Chaque ville et rĂ©gion Ă  ses propres spĂ©cialitĂ©s et une annĂ©e entiĂšre sur place ne suffit pas Ă  tout goĂ»ter. 
  • Les gens : je suis tombĂ©e amoureuse du peuple thai. Les thais sont incroyablement gentils, aidants et respectueux. Ils se plient en quatre pour les autres et s’inquiĂštent perpĂ©tuellement du bien ĂȘtre des autres. 
  • Les Ăźles : les Ăźles en ThaĂŻlande sont magnifiques, et il y en a pour tous les goĂ»ts: des petites Ăźles calmes, des party-islands (hello Koh Phangan et la trĂšs renommĂ©e Full Moon party).  

As-tu des points de vigilance à spécifier ?

A Bangkok, il convient d’ĂȘtre vigilant, comme dans n’importe quelle capitale du monde (sauf Tokyo of course haha, qui est Ă  part). Les touristes vont ĂȘtre les principales cibles des pickpockets, notamment dans les marchĂ©s (dont regorge la ThaĂŻlande). Evitez aussi les petites ruelles glauques et sombres de la capitale la nuit, et surtout si vous ĂȘtes seuls lol. 

Un conseil Ă  donner avant d’y aller pour profiter au maximum du sĂ©jour ?

En ThaĂŻlande, il est monnaie courante de marchander (c’est le cas de le dire 😀 ). Les commerçants gonflent souvent leurs prix et c’est trĂšs naturel de nĂ©gocier avec le vendeur afin de baisser le prix le plus possible. Et ce n’importe oĂč: dans les marchĂ©s, les Ă©choppes, les cafĂ©s etc. Et les commerçants essayent d’autant plus de tirer le plus d’argent possible de vous si vous ĂȘtes un touriste. Donc je recommanderai de chercher Ă  nĂ©gocier sans avoir peur (vous n’allez pas les offenser, ne vous inquiĂ©tez pas). Bien sĂ»r, la nĂ©gociation doit toujours se faire dans la mesure du respect et parfois, notamment si vous vous baladez dans des villages trĂšs perdu ou ethniques, nĂ©gocier ne sera pas forcĂ©ment utile, voire irrespectueux. Mais pour Ă©viter un faux-pas, des panneaux vous indiqueront souvent de ne pas demander de rabais. 

Un autre conseil que je recommande est d’apprendre quelques mots de thai : mĂȘme si ça parait Ă©vident, l’effet est souvent immĂ©diat.

Mon conseil ultime: apprenez par coeur la phrase “Mai Pen Rai” (prononcĂ©e maille pĂšne laille). Nous n’avons pas vraiment d’équivalent en français, mais globalement ça veut dire “non merci”, “ça va”, “whatever”. Si un commerçant ou un chauffeur de taxi vous harcĂšle (ce qui ne manquera pas d’arriver haha mais hĂ©, ça fait partie du charme de la ThaĂŻlande !), rĂ©pondez juste mai pen rai, et on vous laissera instantanĂ©ment tranquille! Un vĂ©ritable sĂ©same primordial Ă  la vie sur place. 😉

Ta future destination de voyage ?

La Mongolie <3

Sauf mention contraire, toutes les photos appartiennent à Caroline©,  aucune utilisation permise sans son autorisation préalable


Japon : le soleil se reflĂšte sur le Mont Fuji

DĂ©couvrez prochainement…
Le road-trip de Caroline au Japon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *